RÉGION : ANALAMANGA

Cadre physique : La Région ANALAMANGA se trouve au Centre du pays. Elle s'étend sur une superficie de 19.081 Km2 qui représente environ 3,24% du Territoire National. Elle se caractérise par sa situation de Métropole Nationale : à la fois capitale de Madagascar et centre politique, administratif et économique du pays. Elle regroupe 8 districts : Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Antsimondrano, Antananarivo Avaradrano, Andramasina, Anjozorobe, Manjakandriana, Ambohidratrimo et Ankazobe.
Population totale : 3.224.916 habitants.

ACTIVITES ÉCONOMIQUES :

Agriculture : L'Agriculture, comme dans tout Madagascar, constitue l'activité principale de l'ensemble de la Région. Les conditions agro-climatiques et humaines permettent une vaste gamme de cultures.
Superficie cultivable : 448.541 ha
Superficie cultivée : 151.181 ha (33,70%).

Filières agricoles porteuses :

Autres filières porteuses de la Région :

Artisanat et tourisme.

INFRASTRUCTURES ÉCONOMIQUES :


Route : Le réseau routier de la Région d'Analamanga compte environ 3.386 Km dont 27,8% de routes bitumées et 42,5% de routes en terre aménagée.

Aéroport : Marqué par la présence de l'aéroport d'Ivato, le premier de l'ile, Antananarivo est le centre du trafic aérien de Madagascar, tant au niveau international que national. Cet aéoroport est desservi par plusieurs compagnies aériennes.

Réseau électrique : Pour la Région d'Analamanga, 57% des communes sont reliées au réseau électrique de la JIRAMA
Réseau de distribution d'eau : Seulement 32% des communes sont reliées au réseau de distribution de l'eau courante. 38% des communes ne disposent pas de réseau de distribution d'eau courante.
Télécommunications : Pour la Région Analamanga, il n'y a que 45% des communes qui sont connectées au réseau de téléphonie fixe et 78% des communes au réseau de téléphonie mobile. Seulement 21% des communes sont connectées à Internet. 99% des communes reçoivent la RNM et 64% la TVM.

Sécurité : 66% des communes seulement disposent d'une caserne de la gendarmerie, 22% d'un commissariat de police et 22% d'une caserne de l'armée.

Source : Vice-Primature Chargée de l'Economie et de l'Industrie de Madagascar