RÉGION : DIANA

Cadre physique : Située au Nord de Madagascar, dans la Province Autonome d'Antsiranana, la Région de DIANA couvre 20.942 km2 soit 3,6 % de l'ensemble de la Grande Ile. La Région se subdivise en 5 Districts : Antsiranana I, Antsiranana II, Ambilobe, Ambanja, Nosy-Be.
Population totale : 820.775 habitants.

ACTIVITES ÉCONOMIQUES :

Agriculture : Compte tenu de la pluviométrie, de la présence de vastes plaines fertiles, des fleuves de Sambirano et de la Mahavavy et des sols d'origine volcanique de Nosy-Be et de la montagne d'Ambre, la Région de DIANA a une importante potentialité agronomique.
Superficie cultivable : 1.322.639 ha
Superficie cultivée : 112.424 ha (8,5%).

Filières agricoles porteuses :

Autres filières porteuses de la Région :

Tourisme, artisanat.

INFRASTRUCTURES ÉCONOMIQUES :


Port : Les 4 ports de la Région sont : le port d'Antsiranana, le port Saint-Louis à Ambilobe, le port d'Antsahampano à Ambanja, le port de Nosy-Be à Hell-Ville.
Aéroport : La Région abrite deux aéroports internationaux (Antsiranana et Nosy Be) desservis par la Compagnie Air Madagascar et d'autres lignes internationales.
Route : Le réseau routier de la Région compte 1997 km et se répartit en cinq classes administratives : les routes nationales primaires : 355 km (17,77%), les routes nationales secondaires : 39 km (1,95%), les routes nationales temporaires : 20 km (1%), les routes provinciales : 626 km (31,34%), les routes communales : 957 km (47,92%).
Réseau électrique : Pour la Région de DIANA, il n'y a que 12% des communes qui sont reliées au réseau électrique de la JIRAMA.
Réseau de distribution d'eau : Le taux d'accès à l'eau courante est encore très faible : 9% des ménages (surtout à Antsiranana I et Nosy-Be).
Télécommunications : Pour la Région de DIANA, il n'y a que 7% des communes qui sont connectées au réseau de téléphonie fixe et 74% des communes au réseau de téléphonie mobile. Seulement 7% des communes sont connectées à Internet. 100% des communes reçoivent la RNM et 30% la TVM.

Sécurité : 60% des communes disposent d'une caserne de la gendarmerie, 18% d'un commissariat de police et 3% d'une caserne de l'armée.

Source : Vice-Primature Chargée de l'Economie et de l'Industrie de Madagascar